Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI 147 connectés
Espace Investisseur
Recherche   Recherche avancée     
Investir en Tunisie
Ressources humaines qualifiées
Infrastructures
Guide de l’investisseur
Incitations à l’investissement
Incitations communes
Incitations spécifiques
Les zones franches économiques
Le parc d’activité économique de Bizerte
Le parc d’activité économique de Zarzis
Technopôles et parcs technologiques
Liens utiles
 
Acces Membre
Login
Password
Candidat Entreprise
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Annonces de presse
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA

Notre page Facebook  Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Espace InvestisseurInvestir en TunisieEnvironnement économique de l’investissement

 

L’environnement économique de l’investissement


 Un bon rating

La réussite du modèle économique tunisien fait l’objet de consensus de la part des différents organismes internationaux. Les appréciations et les notations accordées à la Tunisie par les agences spécialisées s’améliorent régulièrement. Depuis 1994, le Grade d’investissement est attribué à la Tunisie par les institutions financières et les agences de notations.

Nom de l’Agence 

Notation de la Tunisie en 2004

Agences Américaines
Standard & Poor’s

BBB

Moody’s
Baa2
Agence européenne

IBCA

BBB

Agence japonaise

R&I

BBB+

« La Tunisie est bien notée par notre agence. Quant à la monnaie locale, le classement de la Tunisie
est A. Le système de notation est très utile, un pays comme la Tunisie en précède plusieurs dans ce
domaine » Jack Paton, directeur de l’agence Standard & Poor’s

 
Une compétitivité confirmée

   Compétitivité globale

Le dernier rapport sur la compétitivité globale 2004-2005 élaboré par le Forum Economique Mondial de Davos et l’Université américaine Harvard, a classé la Tunisie au 30e rang sur 102 pays développés et émergents en matière de compétitivité globale, à la 32e place pour la compétitivité des entreprises économiques et de l’environnement des affaires et à la 42e place pour la compétitivité de la croissance devançant ainsi plusieurs pays industrialisés.

Classement en matière de compétitivité

 
Indice de compétitivité globale
Indice de compétitivité micro-économique
Indice de compétitivité de la croissance
Etats-Unis
2
1
2
Allemagne
6
3
13
France
17
12
27
Belgique
19
14
25
Tunisie
30
32
42
Chine
32
47
46
Espagne
34
26
23
Afrique du sud
36
25
41
République tchèque
38
35
40
Portugal
40
33
24
Maroc
45
46
56
Hongrie
46
42
63
Grèce
51
41
37
Italie
56
34
47
Roumanie
57
56
63
Turquie
67
52
66
Pologne
72
57
60

Source: Rapport annuel sur la compétitivité globale 2004 -2005, Forum Economique Mondial

  Compétitivité des secteurs

La compétitivité globale se trouve confortée par une compétitivité accrue des secteurs notamment l’électrique et l’électronique, les composants automobiles, les composants plastiques l’emballage, le textile, le cuir, l’agroalimentaire, les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Cette compétitivité est confirmée par des études élaborées par des bureaux d’expertise de renommée internationale qui ont dégagé que la Tunisie offre la meilleure rentabilité globale dans la région et des coûts d’exploitation très compétitifs.

  Agroalimentaire

Les avantages spécifiques au secteur agroalimentaire se résument en :
une production de matières premières en croissance ;
des produits "phares" comme l’huile d’olive, les dattes, les agrumes (Maltaises de Tunisie), les produits de la mer ;
un marché local en expansion ;
des systèmes de contrôle de la production et un respect total des normes internationales.

  Services informatiques

La Tunisie bénéficie de la disponibilité d’ingénieurs ayant un très bon niveau de compétences, de la proximité géographique et culturelle avec les pays du nord de la Méditerranée et de la maîtrise des langues étrangères.

  Industrie électrique et électronique

Les points forts spécifiques aux secteurs des composants électroniques et électriques sont notamment :

la proximité de l’Europe et la présence en Tunisie de grands donneurs d’ordres du secteur automobile ;
la réussite du secteur en termes d’exportation particulièrement au niveau de l’assemblage de faisceaux de câbles électriques ;
la disponibilité d’une main d’oeuvre expérimentée dotée d’une capacité d’apprentissage rapide.

  Industrie des composants automobiles

La Tunisie présente un large éventail de facteurs qui en font une localisation attractive :

de grandes réussites à son actif dans ce domaine, une croissance dynamique à l’export et des liens étroits avec le secteur des composants électriques ;
une main d’oeuvre expérimentée et dotée d’une grande facilité d’adaptation, à un coût relativement peu élevé ;
la proximité des marchés européens et des services très développés et réguliers de transport aérien et maritime permettant une livraison fiable et rapide.

  Plasturgie 

Les avantages compétitifs du secteur de la Plasturgie sont notamment :

la disponibilité d’une main d’oeuvre compétitive, maîtrisant la plupart des procédures usuelles dans le secteur et ayant une capacité d’apprentissage rapide ;
la proximité de l’Europe et la présence des principaux équipementiers transformateurs de plastiques pour l’automobile et l’électricité.

  Textile

La Tunisie a réussi en termes d’exportations dans ce secteur. Elle offre une main-d’oeuvre disponible et expérimentée, des aides gouvernementales et des moyens de communications fiables et rapides.

  Emballage 

La Tunisie est bien positionnée pour servir des marchés de proximité pour des produits spécialisés et sophistiqués.

 Compétitivité des ressources humaines

 Des compétences de très haut niveau et une main d’oeuvre qualifiée sont disponibles en Tunisie, à des coûts très compétitifs. Les diplômés de l’enseignement supérieur représenteront 57% des nouveaux demandeurs d’emplois en 2006.

Coût salarial total annuel d’un ingénieur dans les industries manufacturières en Euro /an

Ouvrier qualifié

Technicien supérieur

Ingénieur

Tunisie

4,392

 6,267

11,613
Allemagne

33,141

48,556

66,496
Espagne

22,386

33,655

44,608
France

24,435

37,982

55,997
Hongrie

8,209

13,087

19,156
Italie

20,867

30,962

43,991
Pologne

9,374

16,599

23,423
République tchèque

8,716

13,908

  19,725
Roumanie

3,317

7,467

12,912
Turquie

12,675

25,691

34,974

Etude comparative de compétitivité par produit, ECORYS-NEI et Business Mobility International basée sur Watson & Wyatt, Global 50 Remuneration Report, mars 2004.

Taux journalier moyen de l’ingénieur dans le secteur des TIC, en euro

Pays

Ingénieur débutant

Ingénieur confirmé
Roumanie

80

150
Hongrie

120

220
Tunisie

150

215
France

285

475
Royaume-Uni

895

2240

Source : Etude sur les conditions de promotion des investissements en IT en Tunisie, ECO/PAC, Mars 2004

 Compétitivité au niveau des autres facteurs de production

Outre les ressources humaines, la Tunisie présente une forte compétitivité au niveau des autres facteurs de production. Citons en exemple l’énergie, le transport et les locaux...

  Coût de l’énergie pour un usage industriel

Coût d’électricité en euro / kWh

Coût du gaz naturel en euro /m3

Tunisie

0,047

0,104

Hongrie

0,066

0,198

Pologne

0,044

0,171

République Tchèque

0,052

0,188

Roumanie

0,045

0,095

Turquie

0,089

0,200

Allemagne

0,075

0,149

Espagne

0,067

0,165

France

0,036

0,195

Italie

0,075

0,122

Etude comparative de compétitivité par produit, ECORYS-NEI et Business Mobility International, mars 2004

  Coût du transport maritime : conteneurs (20’) en euro

Port d’origine/port de destination

Marseille

Gênes

Barcelone

Casablanca

10011

989

967

Istanbul

921

837

897

Tunis

808

806

834

Le coût comprend le passage port d’origine, le fret maritime et le passage port d’arrivée
Etude comparative sur les coûts du transport maritime, Consortium COWI, ATKINS, BCEOM, GOPA, TYPSA, mars 2004 

  Coût de construction pour des bâtiments de production et des magasins en euro par m2

Coût de construction en euro par m2

Tunisie

170

Hongrie

352

Pologne

475

République Tchèque

450

Roumanie

216

Turquie

183

Allemagne

700

Espagne

456

France

500

Italie

600

Etude comparative de compétitivité par produit, ECORYS-NEI et Business Mobility International, mars 2004

 

   

Dernière mise à jour
18/11/2017 a 10:15

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!