Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI 426 connectés
ANETI
Recherche   Recherche avancée     
Présentation et services
Le réseau de l’ANETI
Indicateurs de l’ANETI
Les conseillers de l’emploi
Coopération Internationale
Appel d’Offres de l’ANETI
Consultations CEFE
Accès aux documents administratifs
Documents en ligne
Outils et Flux RSS
Archives des articles de presse
Faites-nous part de vos commentaires
 
Acces Membre
Login
Password
Candidat Entreprise
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Annonces de presse
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA

Notre page Facebook  Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Accueil

Actualités
Date : 28/12/2017
Poulina se projette « sereinement » dans l’avenir

Alors qu’elle entame son 2ème cinquantenaire, PGH s’attelle à réfléchir sur le futur mode de Gouvernance de son groupe qui est , aujourd’hui, au 1er rang de l’industrie tunisienne, un statut qui couronne « 50 années de labeur, de sacrifices, de détermination, de patience et de savoir-faire » et qu’elle doit à son fondateur, Abdelwaheb Ben Ayed qui «  s’est consacré, depuis 1967, à initier les premiers pas de Poulina, à piloter personnellement ses premières réalisations, à concevoir les idées de développement de Poulina, à suivre minutieusement les différentes activités et à gérer de très près l’architecture de la croissance du groupe ».

Le groupe englobe, aujourd’hui, plus qu’une centaine de sociétés dans son périmètre consolidé. Il emploie environ 12 000 salariés de manière directe et environ 10 000 sous-traitants et prestataires de services de manière indirecte à temps complet. Son management repose, actuellement, sur une batterie de mécanismes et d’outils, évolutifs, qui ont permis d’asseoir un système de gestion moderne basé sur la transparence, la concertation, l’aide à la prise de décision, la rigueur dans la gestion, la performance, la méritocratie et l’objectivité de l’évaluation.

Son patron est acquis à l’opinion exprimée par plusieurs de ses associés et collaborateurs que PGH, avec sa dimension et son poids actuels, devrait apporter quelques changements à son mode de Gouvernance où seront préservés les acquis tel que les répartitions en pôles des diverses activités, les différents fondements de culture et de valeur bien enracinés dans le Groupe mais avec une nouvelle mise à jour qui consisterait principalement à la dissociation entre les fonctions de Président du Conseil d’Administration et les fonctions de Directeur Général.

Suite à cette dissociation, le Président du conseil et le Directeur Général assureront leurs fonctions sous la supervision des organes sociaux et notamment le Conseil d’Administration qui demeure l’organe compétent pour déterminer la politique générale et la stratégie du groupe, ainsi que pour veiller à leur mise en œuvre.

Il y a ensuite le Comité de Direction ayant vocation, notamment à instaurer un rapprochement structurel entre les membres du Conseil et les hauts responsables au sein du groupe, à donner plus de présence au Conseil d’Administration dans la vie du groupe, tout en permettant au conseil d’avoir une image exacte et exhaustive sur la situation et les aspects technique, à mieux aider le Conseil d’Administration à la prise de décision et à examiner les projets d’investissement.

Autre structure, le Comité de Nomination et de Rémunération des Responsables, qui permet aux Administrateurs d’être plus présents voire acteurs dans la désignation et la rémunération des responsables des filiales et des managers des structures du groupe.

Quant au Directeur Général, il assure le front office, et est le représentant légal de la société PGH, à la faveur de ses qualités de fédérateur et de rassembleur, tout en ayant des qualités relationnelles et des facilités d’entrée auprès de l’administration et des organismes publics.

De son côté , le Directeur Général Opérationnel du groupe, issu des hauts cadres du groupe, a vocation à coordonner la gestion et le développement du groupe en assurant la bonne gestion du quotidien du groupe, en arbitrant les éventuels conflits et en supervisant les opérationnels. Il est nommé pour 3 années renouvelables.

Avec une telle organisation, Poulina affirme avoir « les moyens de se projeter sereinement dans l’avenir, un avenir qui doit être porté par des activités orientées vers l’export tout en accordant une grande importance à la formation et à l’emploi des cadres ». En effet, les nouveaux investissements de PGH tels que dans les secteurs des matériaux de constructions et de l’agro-alimentaire seront réalisés avec les dernières technologies de l’industrie, en employant les meilleurs cadres et en fabriquant les meilleurs produits aux standards internationaux.

Poulina est née patriote et le demeurera en contribuant, comme toujours, à relever les défis que vit notre pays : L’export, la formation et l’emploi, assure-t-elle.

Source:africanmanager.com

   

Dernière mise à jour
17/01/2018 a 10:19

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!