Des efforts sont en cours pour accroître le nombre des diplômés des centres dont le nombre est estimé à 30 mille par an sur un total de 72 mille inscrits dans ces établissements, et seulement 55 mille jeunes stagiaires poursuivent leurs cursus de formation.

C’est ce qu’a déclaré Faouzi Abderahmane, ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, lundi 6 août 2018, en marge d’une réunion périodique des directeurs des centres de formation professionnelle tenue au centre de la jeune fille rurale à Ain Ktana (Grombalia).

Il est également envisagé de développer les activités culturelles et sportives dans les centres et de créer de nouvelles spécialités de formation (bac+4) à partir de la prochaine année de formation.

Abderahmane a, par ailleurs, indiqué que l’infrastructure des centres de formation est en train d’être renforcée, soulignant que plus de 100 projets de réhabilitation d’un coût de 500 millions dinars sont programmés au titre de 2016-2020.

Il estime nécessaire d’ouvrir davantage les centres sur leur environnement économique, surtout que le taux d’insertion des diplômés de formation professionnelle dans le marché de l’emploi s’élève à 70%.

Source:www.webmanagercenter.com