Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI 153 connectés
ANETI
Recherche   Recherche avancée     
Présentation de l’ANETI
Le réseau de l’ANETI
Les sevices en ligne
Indicateurs de l’ANETI
Les conseillers de l’emploi
Coopération Internationale
Les experts de l’ANETI
Consultations de l’ANETI
Appel à candidatures
Projet BAD  
Appels d’offres et résultats
Consultations CEFE
Accès à l’information
Formulaires à télécharger
Outils et Flux RSS
Archives des articles de presse
Faites-nous part de vos commentaires
 
Acces Membre
Login
Password
Candidat Entreprise
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Annonces de presse
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA
Projet BAD  

Notre page Facebook  Notre compte twitter  Notre page Linkedin   Notre compte Instagram   Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Accueil

Actualités
Date : 27/11/2018
Le ministère de la Santé va créer un millier d’emplois

 
Selon le ministre de la Santé, Abderaouf Cherif, pas moins de 1.000 seront prochainement créés au sein de son département. Une enveloppe de 29 millions de dinars a été allouée à cet effet.Cherif a fait cette annonce devant la Commission la santé et des affaires sociales  de l’ARP qui examine le budget 20 19 du ministère de la Santé.

Mais ce recrutement reste insuffisant, il en faut un minimum de 2.000, car il n’y a pas eu de recrutement au sein de ce département en 2017 et 2018; et que les départs n’ont pas été remplacés.

Par ailleurs, Cherif a fait savoir que même si le budget de son département est passé de 2,646 milliards de dinars en 2018 à 2,867 milliards de dinars en 2019, celui-ci demeure n’est pas à la hauteur des attentes. Pour une raison simple: une bonne partie de ce budget sera consacrée aux salaires, c’est-à-dire ne sera pas affectée à la réforme nécessaire au redressement du système sanitaire.

Une autre partie du budget sera consacrée à la promotion des politiques de prévention, a-t-il expliqué, indiquant que près de 64 millions de dinars ont été consacrés à l’appui de la politique de santé reproductive, la lutte contre les maladies émergentes et chroniques et le règlement des dettes des structures sanitaires.

D’autre part, il a souligné que le secteur sanitaire fera face durant les cinq prochaines années à plusieurs difficultés liées notamment à la médecine de spécialité, vu la fuite des cerveaux (quelque 300 médecins quittent chaque année le pays); un phénomène difficile à maîtriser.

Pour leur part, les députés de la Commission ont appelé à une augmentation du nombre des recrutements, à remédier à la pénurie des médecins spécialistes dans les régions, de trouver une solution au manque de médicaments et de lutter contre la corruption au sein du ministère.

En réponse aux interventions des députés, le ministre de la Santé a souligné que les dossiers de la pénurie des médecins spécialistes et de la corruption seront bientôt examinés, et que la crise des médicaments sera réglée définitivement en janvier prochain (2019).

Il a, par ailleurs, annoncé que des hôpitaux multidisciplinaires et des hôpitaux régionaux seront créés dans les régions, ajoutant que 116 millions de dinars seront alloués au développement du système d’information sanitaire.

Source:www.webmanagercenter.com

 

 

 

   

Dernière mise à jour
07/12/2019 a 23:34

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!