Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI
ANETI
Recherche   Recherche avancée     
Présentation de l’ANETI
Le réseau de l’ANETI
Les sevices en ligne
Les Programmes d’Encouragement à l’Emploi
Les conseillers de l’emploi
ANETI Tkawen
R.T.M.C: Référentiel Tunisien des Métiers et des Compétences
Indicateurs de l’ANETI
Appels d’offres et résultats
Coopération Internationale
Les experts de l’ANETI
Projet BAD
Consultations CEFE
Accès à l’information
Formulaires à télécharger
Outils et Flux RSS
Archives des articles de presse
Faites-nous part de vos commentaires
 
Acces Membre
Login
Password
Candidat Entreprise
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Annonces de presse
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA
Projet BAD
Les programmes d’encouragement à l’emploi des jeunes
ANETI Tkawen
Les Programmes d’Encouragement à l’Emploi

Notre page Facebook  Notre compte twitter  Notre page Linkedin   Notre compte Instagram   Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Accueil

Actualités
Date : 10/11/2020
Faouzi Ben Abderrahman: « L’économie sociale et solidaire est un excellent moyen pour créer la riche

L’économie sociale et solidaire aspire à « placer l’humain au cœur de l’économie. Et à mettre les activités économiques au service d’un engagement social ». Alors, le plus important est de savoir comment transformer la masse des chômeurs, ces « soldats de la dignité », en une masse de développement? C’est en partie le thème abordé avec Faouzi Ben Abderrahmane, ancien ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle.

 

« L’économie sociale et solidaire est un excellent moyen pour créer la richesse d’une manière innovante avec toutes les conséquences positives sur l’emploi, l’équilibre régional ainsi que le modèle de développement. » C’est ce qu’a souligné Faouzi Ben Abderrahmane.

Selon lui, le plus important d’aujourd’hui est l’agriculture. Il précise dans ce contexte: « Pour lutter contre le chômage des jeunes, pourquoi ne pas mettre en place un projet intégré où l’Etat donnerait des terres à des jeunes à des conditions basées sur la compétence et la rigueur. A titre d’exemple, il cite une parcelle de 100 hectares en lot individuel. Ce qui incite à la mise en œuvre des chaines de valeurs. Or l’objectif est de créer un éco-système qui s’intègre dans la création d’emplois. Comme le cas de la Chine qui a mis en place cette économie sociale et solidaire. Autant de solutions qui peuvent résoudre les circuits de distribution et ramener les produits agricoles à des prix abordables aux consommateurs. »

Avant d’ajouter: « D’ailleurs, ce que nous attendons de ce gouvernement c’est de mettre en avant des décrets loi qui pourraient être bénéfiques aux jeunes. »

Source:www.leconomistemaghrebin.com.

   

Dernière mise à jour
01/12/2020 a 00:27

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!