Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI
ANETI
Recherche   Recherche avancée     
Présentation de l’ANETI
Le réseau de l’ANETI
Les sevices en ligne
Les Programmes d’Encouragement à l’Emploi
Les conseillers de l’emploi
ANETI Tkawen
R.T.M.C: Référentiel Tunisien des Métiers et des Compétences
Indicateurs de l’ANETI
Appels d’offres et résultats
Coopération Internationale
Les experts de l’ANETI
Projet BAD
Consultations CEFE
Accès à l’information
Formulaires à télécharger
Outils et Flux RSS
Archives des articles de presse
Faites-nous part de vos commentaires
 
Acces Membre
Login
Password
Candidat Entreprise
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Annonces de presse
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA
Projet BAD
Les programmes d’encouragement à l’emploi des jeunes
ANETI Tkawen
Les Programmes d’Encouragement à l’Emploi

Notre page Facebook  Notre compte twitter  Notre page Linkedin   Notre compte Instagram   Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Accueil

Actualités
Date : 01/12/2020
Entrepreneuriat post-covid: Comment accélérer ?

L’écosystème entrepreneurial a connu une accélération ces dernières années. La promulgation du Startup Act aussi bien que le dynamisme des incubateurs et des accélérateurs y ont été pour beaucoup. Mais cette pandémie s’est accompagnée par de nouveaux enjeux. Quels seraient alors les challenges auxquels les entrepreneurs feront face en 2021 ?

“Il ne faut surtout pas s’arrêter ! Les entreprises doivent être proactives, réactives et adapter leur business modèle” nous a révélé Douja Gharbi, CEO de l’accélérateur RedStart Tunisie.

Les challenges sont différents. Les entreprises se doivent de s’adapter pour survivre et prospérer dans cette nouvelle ère. “Il faut tout remettre en cause et revoir son offre de service ou de produit, son management, sa gestion des ressources humaines, sa stratégie de développement, sa stratégie marketing et profiter du contexte et s’orienter vers le digital. “C’est le moment ou jamais” dit Gharbi.

Pour se digitaliser, les entreprises ont besoin de développer les compétences des collaborateurs en informatique. Il faut avoir des digital natives dans les entreprises afin qu’ils apportent leurs connaissances, leur créativité et leur vision pour rapprocher l’entreprise de sa clientèle.

Après le confinement, on a remarqué une reprise importante avec un rythme accéléré, ce qui donne espoir au post-Covid. Les entreprises ont plus un engouement au travail et un esprit plus frais pour changer et offrir des services et des produits qui répondent à la situation actuelle.

Pour faire preuve de la nécessité de revoir son business modèle, Yehia Houry, Managing Director à l’accélérateur Flat6Labs, a partagé avec nous l’expérience de la startup TrustIt. Avec la Covid, ils ont abandonné la réparation des ordinateurs et des téléphones mobiles à domicile et ils sont partis voir les corporates qui voulaient faire des dons d’ordinateurs ou d’équipements. Après les avoir réparés, ils ont commencé à les distribuer aux établissements scolaires qui n’ont pas les équipements technologiques pour faire le suivi à distance. Cette démarche a suscité l’intérêt des investisseurs et des bailleurs de fonds notamment l’UNICEF et certaines ambassades.

Savoir pivoter, utiliser ses forces et ses acquis et penser “outside of the box” avec un mindset positif sont les principales compétences à avoir selon Gharbi et Houry. Ils ont également souligné l’importance d’écouter le feedback des consommateurs pour sortir avec un angle différent de leur entreprise. Ainsi, l’accélération sera plus facile.

À vrai dire, en 2021, l’accélération sera orientée de plus en plus vers le digital. Ce qui a commencé en fait depuis la période de confinement. Flat6Labs a choisi que l’accompagnement de ses startups soit complètement virtuel. Cette transition lui a donné la possibilité d’élargir son réseau de mentors et de coachs. Des experts de la Silicon Valley qui étaient disponibles à travers des webinars et récemment au bootcamp n’auraient pas pu assister à ces événements si cela était en présentiel, faute de disponibilité.

De surcroît, les opportunités d’investissement se sont multipliées grâce à des rencontres virtuelles avec les investisseurs de la région MENA. C’est dans ce sens qu’aujourd’hui, pendant une pandémie mondiale, la digitalisation est le chemin idéal pour poursuivre ses activités, recruter et augmenter son chiffre d’affaires.

Source:https://www.lemanager.tn/

   

Dernière mise à jour
25/02/2021 a 14:15

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!