Focus


Etude de suivi des jeunes bénéficiaires des programmes d’emploi : Cas du SIVP


Présentation des premiers résultats

Depuis les années quatre-vingt, la Tunisie fait face à un défi d’emploi dû en grande partie au déséquilibre entre les compétences offertes par les demandeurs d’emploi et celles recherchées par les entreprises d’autant plus sévère pour les diplômés de l’enseignement supérieur. Une situation difficile, qui devient plus critique avec la détérioration de la situation économique.

Face à cette situation, la Tunisie a opté pour un traitement actif du chômage. Ainsi, des mesures d’incitation à l’emploi en faveur aussi bien des entreprises que des demandeurs d’emploi ont été prises au fil du temps. Parmi les mesures phares, on cite notamment le Stage d’Initiation à la Vie Professionnelle (SIVP) qui a été créé en 1987 et qui continue, jusqu’aujourd’hui, à être une pièce maitresse dans les réformes réalisées au niveau des politiques actives d’emploi.

Toutefois, le programme d’emploi SIVP ne fait toujours pas l’unanimité des différents acteurs. Leurs points de vue quant à son efficacité ne sont pas convergents. Certains le trouvent nécessaire et utile comme solution à court terme pour réduire le chômage et satisfaire les besoins des entreprises avec une grande souplesse et à un moindre coût. A contrario, d’autres voient qu’il est coûteux et estiment que les postes d’emploi qu’il offre auraient été pourvus de toute façon même en son absence.

Évaluer ce programme d’une façon périodique semble être d’une grande importance dans la mesure où ceci tente à apporter des éléments de réponse du moins en partie à ces questionnements d’une manière rigoureuse et objective, ce qui va permettre d’orienter et de guider la prise de décision.

Dans ce cadre, l’Observatoire National de l’Emploi et des Qualifications (ONEQ) a pris l’initiative pour mener un travail d’évaluation du programme SIVP en collaboration étroite avec l’Unité d’Analyse relevant de l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI). La direction régionale de la formation professionnelle et de l’emploi de Tunis et la direction générale de de promotion de l’emploi ont également pris part à ce travail d’évaluation.

La présente note synthétise les objectifs du travail d’évaluation et la méthodologie adoptée et donne un avant-goût des résultats qui en découlent. Un rapport d’analyse plus détaillé sera ultérieurement élaboré.

 

pdfTélécharger l'étude

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!