Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI
ANETI
Recherche   Recherche avancée     
Présentation de l’ANETI
Le réseau de l’ANETI
Les sevices en ligne
Les Programmes d’Encouragement à l’Emploi
Les conseillers de l’emploi
ANETI Tkawen
R.T.M.C: Référentiel Tunisien des Métiers et des Compétences
Indicateurs de l’ANETI
Appels d’offres et résultats
Coopération Internationale
Les experts de l’ANETI
Projet BAD
Consultations de l’ANETI
Consultations CEFE
Accès à l’information
Formulaires à télécharger
Outils et Flux RSS
Archives des articles de presse
Faites-nous part de vos commentaires
 
Acces Membre
Login ou Email :
Password :
Candidat Entreprise
 
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA
Projet BAD
Les programmes d’encouragement à l’emploi des jeunes
ANETI Tkawen
Les Programmes d’Encouragement à l’Emploi

Notre page Facebook  Notre compte twitter  Notre page Linkedin   Notre compte Instagram   Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Accueil

Actualités
Date : 10/12/2019
De nouveaux postes d’emploi seront créés grâce aux activités végétales dans le Sud tunisien,

Une convention de partenariat entre la société «Agil» et le Groupe Eni pour la valorisation du biocarburant a été signée mardi, 3 décembre 2019, au siège du ministère de l’Industrie et des PME, sous l’égide de M. Slim Feriani, ministre de ce département, et en présence de M. Nabil Smida, président-directeur général de la société «Agil», et M. Guiseppe Ricci, directeur de marketing au Groupe «Eni», ainsi que des cadres de la société «Agil» et du ministère.

Cette convention a pour objectif d’élaborer une étude de rentabilité d’un projet de valorisation du biocarburant. Une plante sera cultivée dans les terrains désertés au Sud tunisien pour la transformer en huile végétale qui sera exportée vers l’Italie pour son raffinage et son utilisation en tant que matière première dans la fabrication du biocarburant. Ladite convention permettra, par ailleurs, de créer de nouveaux postes d’emploi grâce aux activités végétales dans le Sud tunisien et la lutte, ainsi, contre la désertification dans le cadre du développement durable.

Le biocarburant a plusieurs avantages, dans la mesure où il ne contribue pas à la pollution de l’environnement. En outre, cette énergie constitue une alternative appropriée à l’énergie conventionnelle qui est le pétrole, dont les prix connaissent des fluctuations sur le marché international avec des révisions à la hausse de temps à autre. L’image de marque de la Tunisie en tant que défenseur de la nature et de l’environnement sera donc rayonnante, puisqu’elle a choisi de valoriser le biocarburant.

Source:https://lapresse.tn/

   

Dernière mise à jour
09/08/2022 a 00:28

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!